Les environs proches

 

 

SAINT NIZIER SOUS CHARLIEU, village de Rhône-Alpes limitrophe avec la Bourgogne du Sud (Cluny, Paray le Monial, Charolles, La Clayette) le département du Rhône et les vignobles du Beaujolais (à environ 1 heure de route) et à une heure de St Etienne.

Le site de Saint-Nizier-sous-Charlieu était une ancienne station gallo-romaine, une villa gallo-romaine s'y trouvait, près du confluent du Sornin et de la Loire. Saint-Nizier-sous-Charlieu est traversé dans toute sa longueur par la voie antique tendant de Charlieu à Autun et Nevers par Saint-Pierre-La-NoailleIguerandeMarcignyPierrefite et Parigny.

La paroisse Saint-Nizier est attestée dès 1371. Sous l'Ancien Régime, elle était divisée en trois fiefs (Beauvernay, Le Mont et Rongefer), tandis que le clocher et les terres attenantes appartenaient au domaine royal.

 

C'était Hier

Le Pays de Charlieu

 

 

Sur le tracé du Chemin de Compostelle (route Cluny-Le Puy),

CHARLIEU – « Plus Beau Détour de France », village de caractère en Loire, étape du Grand itinéraire culturel européen des sites clunisiens – vous invite à vivre :

 

* le mystère monastique avec l’Abbaye bénédictine (grand portail du XIIe, chef d’oeuvre de l’art roman).

 

* le Couvent des Cordeliers (grand cloître, de style gothique rayonnant, avec chapiteaux figuratifs représentant avec humour les vices et les vertus, église attenante (fin XIVe) avec charpente apparente en chêne du XVIIe et peintures murales des XIV, XVe et XVIe siècles).

 

* l’église abbatiale cistercienne de La Bénisson-Dieu (toiture en tuiles polychromes vernissées et dans le clocher exposition du Trésor de l’Abbaye : statues, parements d’autel, retables, reliquaires, chasubles…).

L'abbaye de Charlieu, fondée par Ratbert, évêque de Valence (859-880), dépendait de l'abbaye de Cluny en 932. En 946, le monastère était sous le vocable de Saint Étienne. Il fut réduit en prieuré par le pape Pascal II en 1100.

Ville prospère, elle est peuplée de marchands et d'artisanstisserands bien souvent. Au XIIe siècle, ses bourgeois édifient une église paroissiale, dédiée à Saint Philibert.

En 1210, Philippe Auguste acquiert Charlieu et constitue là une enclave du domaine royal et la fait tout naturellement fortifier aussitôt1.

Au XVe siècle, Charlieu joue un rôle important durant le conflit entre les Armagnacs et les Bourguignons. C'est aussi l'époque où, le trafic routier se détournant, l'essor de la ville s'essouffle. Il reprend avec l'implantation du tissage de la soie en 1827.

De cette riche histoire, la ville a conservé des maisons en pierre jaune, tirée de la carrière de Saint-Denis-de-Cabanne (XIIIe siècle), de pittoresques maisons à pans de bois en encorbellements (XIVe au XVe siècle) ou de style Renaissance et classique.

Pouilly sous Charlieu, les chambons de la loire

Long d'une dizaine de km en rive droite de la Loire, entre le pont d'Aiguilly à Vougy et celui traversant la Loire à Pouilly-sous-Charlieu, ce parcours, praticable dans les deux sens permet désormais de se connecter au chemin en rive gauche de la Loire.
Réservé aux personnes ayant une certaine habitude de la marche, il est balisé et pourvu de panneaux pédagogiques.
Ce cheminement offre une observation privilégiée de la vie du fleuve de la richesse de sa faune, de sa flore et de ses terres alluvionnaires fertiles, en prenant en compte sa spécificité et en respectant son milieu naturel.
Une passerelle suspendue permet de franchir la confluence du Jarnossin au lieu-dit "Bas de Rajasse" à Pouilly-sous-Charlieu.

Vous pourrez aussi retrouver trace de l'histoire de la guerre de 39-45 sous le pont de la Loire qui relie Pouilly à Briennon.

C'était Hier

La Loire

C'est Aujourd'Hui, comme Hier

© 2020 Gîte Au Bel Horizon.

Réservation par téléphone au:

06 35 42 40  07
  • Instagram

virginie.richard.gitebelhorizon

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now